Le MONDE parle de Sept jours pour survivre

Extrait de l’article « Le paradis noir des littératures enfantines » dans Le MONDE par Raphaëlle Botte (23/11/2017)

« Il y a quelques mois sortait également Sept jours pour survivre, de Nathalie Bernard (Thierry Magnier, 272 p., 14,50 euros). Ce thriller glaçant met en scène une jeune fille et son ravisseur dans une cabane perdue en pleine forêt canadienne.
L’écriture ciselée de la romancière parvient à décrire avec habileté une héroïne aux prises avec les éléments. Pour l’auteure et critique Sophie Van der Linden, grande observatrice de la littérature jeunesse, « le secteur s’autorise enfin à donner une dimension littéraire à ses romans de genre ».

Clique ici pour lire l’article complet. 

Sept jours pour survivre sélectionné pour 4 prix littéraires !!!

Mon roman « Sept jours pour survivre » est sélectionné par le festival du polar à COGNAC en catégorie « meilleur roman jeunesse 2017 », pour le 6eme Prix Hafed Benotman du Roman Noir des Nuits Noires (Prix de l’Academie de Limoges 2018), également pour le prix littéraire des collégiens de l’Hérault 2018 et pour le prix des Dévoreurs de livres à Evreux.

A suivre…

Et on croise les doigts ! 😉

 

Alliance K et le fantôme du château

Une nouvelle aventure de la désormais célèbre Alliance Khépri ? Ca se passe au Château de la Brède et ça sort in situ le 16 septembre pour la journée du Patrimoine ! Pour cette occasion, une grande chasse au trésor sera organisée ! Vous venez ???? 😉

Votre thriller de l’été (à partir de 14 ans)

Critique d’Adeline Détée, comédienne.

« Sept jours pour survivre » m’a happée… Immédiatement… J’ai adoré son suspense, le grand froid glacé qui l’habite et le pragmatisme de Nita, jeune adolescente en prise avec la dureté des éléments et la perversité de l’âme humaine.
J’ai aimé frissonner avec elle et me questionner sur nos racines profondes. J’ai eu envie de mieux connaître le couple d’enquêteurs et faire un bout de chemin avec eux. Et surtout, j’ai appris avec ce texte la tragédie des jeunes filles amérindiennes dont nous ignorons ici les combats.
L’écriture de Nathalie Bernard est une écriture fine, ciselée, sur le fil, qui se déroule comme un film… Un film haletant et profond. »

ACHETER ICI

 

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

7 jours pour survivre

En ce début de printemps glacé, Nita, treize ans, mal dans sa peau d’autochtone, est enlevée à Montréal et séquestrée dans une cabane perdue en pleine forêt. Très vite, le lieutenant- détective Lavigne, obsédée par les disparitions de mineurs, se lance sur ses traces.
Une course contre la montre commence.

Le destin de Nita se jouera en sept jours, sept nuits et sept leçons.

Le 7 juin 2017 chez Thierry Magnier

A partir de 14 ans